PRUNUS AVIUM (Merisier)

Le merisier (Prunus avium), aussi appelé "cerisier des oiseaux" ou "cerisier sauvage" est un arbre originaire du Moyen-Orient appartenant au genre Prunus de la famille des Rosaceae. Avec le Prunus cerasus, c'est l'une des deux espèces de cerisiers sauvages à l'origine des variétés cultivées connues aujourd'hui sous le nom de guignier (guignes à chair molle, juteuse, légèrement acidulée) ou bigarreautier (bigarreaux à chair ferme, sucrée et dont il existe une multitude de variétés telles que burlat, marmotte, napoléon, reverchon, etc.).

Description

photo 1 prunus avium Fruit du merisier

photo 2 prunus avium Nectaire (botanique) sur le pétiole caractéristique du Prunus avium

Le genre Prunus est composé de nombreuses essences qu'il est parfois difficile de différencier. Le merisier se reconnaît sans erreur grâce à deux ou trois nectaires (petites glandes rouges nectarifères) situées à la base de ses feuilles caduques oblongues, dentées et pubescentes en dessous.

Le merisier est un grand arbre à fût droit et cylindrique, à croissance très rapide, qui atteint 20 à 25 m de haut et 0,60 m de diamètre. Il vit environ 100 ans et est très exigeant en lumière.

Son écorce : fine à tendance à s'exfolier.

Ses fleurs : blanches pédonculées sont disposées en petits groupes.

Ses fruits : charnus (merises) sont rouge foncé ou noirs, sucrés ou acides. Ils sont utilisés pour élaborer le kirsch.

photo 3 prunus avium

Port : Cime étroite et relativement claire, à ramification souvent régulièrement verticillée, tout au moins dans le jeune âge. À l’état adulte, cime arrondie à branches légèrement retombantes à leur extrémité.

Enracinement : puissant, racines profondes et racines traçantes assez longues, parfois drageonnantes.

Couvert : léger. Produit une litière peu abondante, de décomposition facile, génératrice de bon humus doux et améliorante.

Habitat

Naturellement peu abondant et dispersé en forêt, cet arbre n'est pas une essence pionnière. Il nécessite donc pour s'épanouir une ambiance et un micro-climat forestier. Il est néanmoins de plus en plus planté en population mixte, voire en rangs, nécessitant alors une protection impérative les premières années, car groupé, il devient très appétant pour les chevreuils et plus sensible aux chancres bactériens, ou à la cylindrosporiose, ou à certaines attaques d'insectes.

Utilisation

C'est une essence forestière recherchée pour la valeur commerciale de son bois de couleur brun rosé clair à jaunâtre, parfois utilisé en placage pour remplacer l'acajou ou d'autres bois précieux. Il est recherché en ameublement, tant en massif qu’en placages (meubles et sièges de style). Cette utilisation exige des arbres de belle conformation. L’importance de cette demande pour l’ébénisterie marginalise d’ailleurs les autres utilisations du bois (sculpture, tournage).

Le merisier, comme tous les arbres fruitiers, offre un bois ayant de bonnes propriétés mécaniques (résistance à la compression, traction ou flexion) ; néanmoins, il présente un retrait moyen au séchage et peut être quelques fois assez nerveux.

Galerie photos

04 

photo 5 prunus avium     photo 6 prunus avium

Retour tableau "Liste des Arbres" 

fleche

036

Sommaire

fleche

036

Lexique "Prunus avium"

fleche

036